Les symboliques du serpent

Par Publié sur 0 Commentaire4min. de lecture31 vues

Représenté dans les légendes du monde entier, le serpent est aujourd’hui encore très fréquemment utilisé comme motif ou ornement sur des bijoux et des accessoires. Apprenons-en un peu plus sur son histoire et le sens que peut prendre sa représentation. Je vous emmène en voyage au cœur des différentes symboliques du serpent!

Les bijoux serpent à travers les âges


Les serpents sont depuis toujours très régulièrement utilisés sur les bijoux. L’une des raisons est que ce motif peut être très facilement adapté sur tous types de supports. On le retrouve ainsi sur des bagues, bracelets et colliers sans dénaturer sa forme ni sa représentation. Voyons ensemble quelques uns des bijoux serpent les plus représentatifs de la fascination que l’animal a exercé à toutes les époques.

couronne serpent pharaon

En Égypte, le serpent était l’incarnation de plusieurs divinités. Considéré comme un symbole protecteur, on le retrouvait représenté sur les couronnes des pharaons.

bracelet serpent

Dans l’antiquité, associé à la terre et aux enfers, il est utilisé comme amulette de protection, ses mues représentant le renouveau. On le trouve souvent représenté sur des bracelets entourant et protégeant son propriétaire.

serpent

Au XIXe siècle, le serpent fait partie de la bijouterie dite « de deuil », sans pour autant avoir une connotation négative. Cet usage ne durera que quelques dizaines d’années.

Responsable de l’envolée des demandes de bagues serpent, voici la bague de fiançailles de la reine Victoria. Passionnée de reptiles, la reine remit au goût du jour le symbole du serpent en lui associant une dimension romantique.

parure serpent cleopatre

Impossible de finir notre petit tour des serpents en bijoux sans s’attarder sur celui qui est considéré comme le plus beau bijou art nouveau de son époque. Issu de la collaboration de Alphonse Mucha et de Georges Fouquet. Il s’agit d’une parure spécialement créée pour Sarah Bernhardt dans son incarnation de Cléopâtre.

Aujourd’hui encore, le serpent est un symbole utilisé très régulièrement en bijouterie, notamment par Boucheron et Cartier qui lui dédièrent des créations d’exception.

Les serpents et leur symbolique


ouroboros

L’ouroboros : ce serpent se mordant la queue est un symbole ancestral très utilisé en joaillerie. Il symbolise l’éternité et le temps ainsi que le cycle de la vie. Cet anneau sans fin est aussi associé à l’univers et l’infini. Il peut également être offert en signe d’amour éternel.

bijou cobra dressé

Le cobra dressé est présent dès l’Égypte antique et symbolise une déesse puissante. Il est censé offrir la protection face aux ennemis, et représente plus généralement la combattivité.

caducée

Le caducée : ces deux serpents entrelacés se faisant face symbolisent l’union du ciel et de la terre. On lui prête aussi, en alchimie, la référence à l’équilibre parfait entre le soufre et le mercure. Cette représentation est aussi présente dans la mythologie hindoue pour symboliser des énergies à équilibrer pour obtenir l’éveil.

bague serpent

Le serpent dont le corps s’enroule autour d’un doigt ou d’un poignet est un porte-bonheur censé apporter protection et chance à son porteur.

serpent enroulé

La représentation d’un serpent enroulé en spirale symbolise la création et le renouveau, une progression intérieure. Il est fréquemment utilisé dans la géométrie sacrée.

Mythologies et légendes du serpent


masque de pharaon

Dans la mythologie égyptienne, le serpent est associé à l’immortalité et représenté sur les tombeaux des pharaons afin qu’ils les aident à atteindre le royaume des dieux. Le serpent y était autant vénéré que craint, et pouvait représenter aussi bien le dieu du mal Apophis que Wadjet, déesse protectrice.

Dans la mythologie romaine, on vénérait Angitia, une déesse serpent considérée comme détenant le pouvoir de guérison

Jormungand

Dans la mythologie celte, Jörmungand est un serpent géant, gardien de Midgard, royaume des hommes. Enroulé autour du royaume en se mordant la queue, on raconte que s’il lâchait sa queue, le monde s’écroulerait.

Chez les Aztèques, on vénérait Quetzalcoatl, un dieu serpent à plumes associé à la connaissance des sciences.

Aido-Hwedo

Au Bénin, on raconte la légende d’Aido-Hwedo, serpent volant qui porta sur terre le couple créateur, façonnant les reliefs de son corps. Puis il se lova autour de la terre pour la protéger.

Chez les Amérindiens, il existait une danse du serpent qui permettait d’invoquer les dieux pour amener la pluie. On capturait puis relâchait des serpents afin qu’ils portent les prières dans le monde souterrain.

Benzaiten

Dans la culture bouddhiste au Japon, on vénère Benzaiten, l’une des sept divinités du bonheur. Elle est très souvent associée à un serpent blanc. Aujourd’hui encore, rencontrer un serpent au Japon est un symbole positif.


Les serpents sont donc présents à travers le monde entier, dans toutes les cultures et époques. Ils sont souvent parés de symboliques positives comme la protection, le savoir ou la renaissance. C’est sûrement l’une des raisons pour lesquelles on les retrouve aujourd’hui encore si souvent utilisés dans la mode, et plus particulièrement la joaillerie!

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Il n'y a pas encore de commentaire.

Toute l’actualité de la mode éco-responsable directement dans votre boite mail !