Les plus beaux costumes dans « Le jeu de la dame »

Par Publié sur 0 Commentaire2min. de lecture37 vues

Carton télévisuel de la fin 2020, le jeu de la dame est une mini-série en 7 épisodes proposée par Netflix, adaptée du roman The queen’s Gambit par Walter Tevis.

Encensée par les critiques, la série a su séduire tant par la qualité de son scénario que la performance des acteurs ou encore le soin apporté à la reconstitution de l’époque. Revenons ensemble sur l’esthétisme des costumes, aussi bien symboles d’une époque que de l’ascension de Beth.

Elisabeth Harmon dans une robe noire à col claudine

Présents à plusieurs reprises dans les costumes de la série, les cols Peter Pan pourraient être un hommage à Mia Farrow.

Elisabeth Harmon avec les jumeaux

On retrouve ici l’association d’une jupe taille haute et du moutarde, couleur très présente dans la série

Elisabeth Harmon en tenue bleue marine avec lunettes de soleil

À cet instant de la série, Beth symbolise la contreculture des 60’s. À la fois fascinée par ses codes et désireuse de créer son propre univers.

elisabeth harmon avec un chemisier bordeaux

Ici, pour cette tenue typique des années 50, l’inspiration vient de Jean Seberg.

elisabeth harmon dans un manteau à carreaux roses

Ici, ce manteau structuré est directement inspiré des créations de Pierre Cardin. Il fait à la fois écho au plateau d’échecs et à l’émancipation de Beth.

elisabeth harmon assise avec un col roulé

Toujours très parisienne, cette tenue s’inspire directement de l’icône Audrey Hepburn et redonne un souffle d’élégance au col roulé.

elisabeth harmon avec un manteau à carreaux blancs

Ce manteau à carreaux apparait lors du tournoi final en Russie. Pièce chinée, il serait probablement issu d’une collaboration entre Courrèges et un designer américain.

elisabeth harmon dans une robe bicolore noire et blanche

Cette robe bicolore rappelant les couleurs du plateau d’échecs est une pépite vintage anglaise du milieu des 60’s

elisabeth harmon dans une robe vert grise

Cette robe est portée par Beth lors de son ultime affrontement contre le champion du monde des échecs. Elle fait écho par son coloris et son tissu à la robe confectionnée par la mère de Beth dans son enfance. Elle symbolise ainsi l’acceptation de son passé.

elisabeth harmon dans un manteau blanc avec un beret blanc

Cette tenue présente dans la dernière scène de la série est loin d’être anodine. Méticuleusement composée, elle renvoie à la silhouette de la dame d’échecs. Elle symbolise ainsi l’aboutissement dans le parcours de Beth.


Vous pourrez en apprendre plus sur l’histoire de ces costumes et les observer sous tous les angles sur The queen and the crown. Cette exposition éphémère a été créée en collaboration entre Netflilx et le Brooklyn museum. Elle permet de découvrir d’une autre façon les costumes de ces deux séries.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Il n'y a pas encore de commentaire.

Toute l’actualité de la mode éco-responsable directement dans votre boite mail !