Les systèmes pour fermer les vêtements

Par Publié sur 0 Commentaire3min. de lecture150 vues

Présents sur presque tout ce que nous portons, les outils pour fermer les vêtements sont à la fois simples et très ingénieux. Ils doivent allier esthétisme, résistance et facilité de couture pour pouvoir être facilement mis en place et remplacés. Penchons-nous plus en détail sur ces différents outils de la mode, et sur leur origine.

L’agrafe


Ces petites pièces métalliques se composent de deux parties : le crochet et la porte. Cette dernière est parfois remplacée par une attache en fil. Les agrafes ont l’avantage d’être presque invisible. On les trouve souvent en haut d’un zip sur une jupe ou une robe afin d’éviter que celui-ci ne descende. Elles sont également beaucoup utilisées sur la lingerie car très fines et discrètes.

Le bouton pression


Egalement appelé bouton pression, ce système de fermeture se compose d’une partie bombée et d’une partie creuse. La partie bombée est cousue sur l’envers du vêtement, ce qui permet un rendu invisible. Néanmoins, la pression peut facilement s’ouvrir si elle trop sollicitée. Pour cette raison, on l’utilise surtout sur des vestes, mais peu sur des jupes ou des pantalons.

Le bouton


Les premières traces de boutons datent de plus de 4000ans. Il faudra pourtant attendre le XIV pour que le mot bouton prenne son sens actuel. Ce petit objet cousu directement sur un vêtement se fixe dans une boutonnière et permet ainsi de fixer les deux éléments ensemble. Déclinés dans les matériaux les plus précieux, il fut longtemps autant décoratif que purement pratique. Aujourd’hui, il est utilisé pour tous types de vêtements. Joli, facile à fixer ou à remplacer, c’est le grand classique des systèmes de fermeture dans la mode.

La fermeture éclair


Inventée au milieu du XIX, la fermeture éclair est un nom de marque devenu nom commun (on appelle cela une antonomase). Ce système se compose de deux bande de tissu très résistant sur lesquelles sont disposées des « dents » souvent métalliques. Celles-ci sont placées en décalage, et une tirette passant entre elles permet ainsi de les assembler ou de les séparer. Très résistantes, les fermetures éclair sont très utilisées en mode (jeans, sacs, chaussures) et dans bien d’autres industries!

Le scratch


Egalement appelé scratch en référence au bruit qu’il fait, le velcro a été inventé au milieu du XX. Son nom vient de la contraction de velours et de crochet. Il fut inventé d’après l’observation de la bardane – une plante munie de petits crochets. Ce système de fermeture se constitue de deux bandes rigides. L’une est tapissée de minuscules crochets souples, et l’autre de boucles de fil. Mises au contact l’une de l’autre, les bandes se fixent, et peuvent être séparées en les écartant avec force. Le velcro est très apprécié sur les combinaisons, et fut notamment utilisé sur celles de la mission Appollo!


Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Il n'y a pas encore de commentaire.

Toute l’actualité de la mode éco-responsable directement dans votre boite mail !