La fausse fourrure : qu’est-ce que c’est?

Par Publié sur 0 Commentaire3min. de lecture413 vues

Aujourd’hui, la fausse fourrure se trouve partout, et même les marques haut de gamme l’ont adoptée. La raison est probablement la prise de conscience autour des conditions de fabrications de la fourrure véritable. La version artificielle est donc une parfaite alternative vegan si l’on veut continuer à porter ces manteaux doux et poilus. Mais au fait, la fausse fourrure, qu’est ce que c’est? Petit point sur la fabrication et l’entretien de la fausse fourrure.

En quoi est-elle faite?


La fausse fourrure est faite de matières synthétiques dérivées du pétrole. En ce sens, elle n’est pas considérée comme une matière très respectueuse de la nature ni écologique. En revanche, sa fabrication est beaucoup plus éthique que la véritable fourrure. L’utilisation de ces matériaux synthétiques (souvent du polyester) permet de conférer à la fausse fourrure de nombreuses qualités. Parmi elles on peut citer : la légèreté, la résistance, et la capacité à être teinte. S’il existe plusieurs déclinaisons, la structure de base de la fausse fourrure reste toujours la même. Elle est constituée d’une trame de fond de fibres maillées ou tissées sur lesquelles se dressent les poils.


jeune femme avec chapka

À quoi sont dues les différences de qualité?


Vous avez probablement déjà constaté le grand écart entre les qualités de fausse fourrure. Certaines ressemblent à de la peluche bas de gamme alors que d’autres sont bluffantes de douceur et de chaleur. Comme pour toutes les matières il existe une grande variété de choix. Au rouleau, les prix peuvent ainsi aller de quelques euros à plus de 100€ le mètre. Certains modèles utilisent même un alliage de polymères, mixant les matières synthétiques à du coton, de la laine ou encore de la soie. Dans ces derniers cas, la matière devient alors non vegan mais c’est assez rare, si vous avez un doute, consultez l’étiquette. De manière générale plus les poils seront doux et épais, meilleure sera la qualité (et la chaleur) de la fausse fourrure. Certaines imitent à la perfection le poil animal jusqu’aux différents types de poils : sous-poil, poils plus longs, etc.


femme en fourrure

Comment entretenir la fausse fourrure?


Vérifiez en premier lieu sur l’étiquette du fabricant, mais en règle générale il ne sera pas indispensable de la faire nettoyer par un pressing. Dans la plupart des cas, un nettoyage à la main (et même parfois en machine) sera parfaitement possible. Utilisez de l’eau tiède (ou un cycle à température faible), et pas d’assouplissant. Ce dernier est réputé pouvoir abimer les fibres de la fausse fourrure. Enfin, évitez le séchoir qui rendrait les fibres rêches, préférez un séchage à l’air libre – long, mais indispensable pour préserver l’aspect soyeux des poils. Pour cela l’idéal est de l’étendre au-dessus d’une baignoire sur un cintre très résistant. Ce dernier point est important car la fausse fourrure mouillée est très lourde et rend beaucoup d’eau. Enfin, un petit brossage final devrait rendre tout son apparat à votre fausse fourrure.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Il n'y a pas encore de commentaire.

Toute l’actualité de la mode éco-responsable directement dans votre boite mail !