Couleur : quelles sont les différentes nuances de rose?

Par Publié sur 0 Commentaire3min. de lecture289 vues

Après avoir exploré les différentes nuances de bleu, attaquons-nous maintenant au rose. Du dragée au fuchsia, voici quelques explications pour vous y retrouver parmi les différentes nuances de rose.

Le nuancier du rose


L’adjectif rose, qui doit son nom à la plante éponyme, date du XIIème siècle. Cependant, il ne sera utilisé comme nom de couleur qu’à partir du XVIIIème. Obtenue par l’ajout de blanc à du rouge, la gamme chromatique du rose s’étend du plus clair au plus vif, et en voici les nuances les plus connues :

nuancier du rose

Le rose est le seul cas de couleur obtenue par ajout de blanc ayant une appellation différente de la couleur de départ. Ainsi on utilise rose plutôt que « Rouge pâle ». Par ailleurs, le rose est l’une des six exceptions de couleurs dérivées d’un nom dont l’adjectif s’accorde au pluriel. Penchons-nous maintenant sur l’origine des noms des nuances de rose!

Le rose cuisse de nymphe


Cette teinte de rose porte le nom d’une variété de rose ancienne. Passé dans le domaine de la mode au XIXème, il désigne un rose délicat proche des pétales de cette variété. Très vite, son nom devient source de jeux de mots, le mot nymphe se rapportant au sexe féminin, puis par extension aux prostituées. La célébrité du nom de cette teinte l’a amenée à exister encore de nos jours. Sa version « cuisse de nymphe émue » désigne une déclinaison légèrement plus soutenue.

rose cuisse de nymphe

Le rose dragée


Ce nom a été inventé par le milieu de la mode au début du XXème siècle. On le retrouve aujourd’hui également utilisé dans la décoration. Ce rose tendre tient son nom de la dragée, sucrerie au cœur d’amande répandue lors des mariages et baptêmes.

rose dragée

Le rose incarnat


L’incarnat désigne le rose rouge proche de la couleur de la chair. Dans sa version plus douce, on le nomme incarnadin. Très utilisé en littérature, ce rose désignait le coloris des joues rougissantes sous l’émotion.

rose incarant

Le rose Mountbatten


Cette teinte emprunte le nom de l’amiral Louis Mountbatten. Pendant la Seconde Guerre mondiale, il utilisa ce gris rosé comme couleur de camouflage des navires de la royal navy. Le but était de fondre les bateaux avec le ciel à l’aube et au crépuscule, lorsqu’il se teinte de rose.

rose mountbatten

Le rose fuchsia

Ce rose très soutenu tire son nom de la plante éponyme, une plante dont la nuance des fleurs varie du pourpre au blanc. Cette nuance soutenue est également appelée rose indien ou encore magenta. Ce coloris, mélange de violet, de rouge et de rose, est très utilisé en décoration.

rose fuchsia

Le rose balais


Cette nuance de rose tient son nom du rubis balais, une pierre à la couleur très particulière. De cette teinte rouge blanchie, parfois légèrement orangée, est née la couleur rose balais. Aujourd’hui, on utilise ce nom dans les domaines de la mode et de la beauté.

rose balais

Le rose millenial


Cette notion ne se rapporte pas à une nuance de rose précise, mais à une palette de couleurs. Ce terme est apparu vers 2016 pour désigner ces coloris très répandus dans la mode, le fooding, la décoration… Millenial pink se rapporte à la génération née entre 1980 et 1996 qui a assisté à l’explosion d’internet. Ces roses pâles ont depuis envahi les réseaux sociaux et le monde de la mode.

rose millenial

Voilà, vous en savez davantage sur les nuances de rose! Pour finir, saviez-vous que cette couleur figure parmi les plus détestées des femmes ? Et vous, aimez-vous le rose?

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Il n'y a pas encore de commentaire.

Toute l’actualité de la mode éco-responsable directement dans votre boite mail !