Stella McCartney cherche un substitut pour supprimer la soie de ses collections

Par Publié sur 0 Commentaire2min. de lecture285 vues

Fervente protectrice des animaux, Stella McCartney a assumé ses idées bien avant que la mode ne daigne s’intéresser au sujet. La marque s’impose comme la plus avant-gardiste en ce qui concerne l’éthique et le respect des animaux. Dans ses collections, on ne trouve évidemment pas de cuir ni de fourrure, et ce depuis bien longtemps. Aujourd’hui, la créatrice veut aller encore plus loin dans son engagement et trouver un substitut à la soie.

La soie fait en effet partie des matières non véganes. Elle provient du cocon de vers à soie, qui sont tués afin de récupérer la précieuse enveloppe. Un procédé cruel et non conforme aux exigences de la créatrice. Actuellement la collection comporte trois modèles en soie. Ceux-ci sont à moitié issus d’un procédé « Peace silk » qui permet de ne pas tuer les vers lors de l’extraction de la soie. Malgré tout, cela reste un mode de production mettant en jeu l’exploitation animale.

Très impliquée dans le recherche de nouveaux matériaux permettant de remplacer ceux non véganes, Stella McCartney cherche donc un substitut pour la soie. Celui-ci semble beaucoup plus difficile à trouver que ceux pour le cuir. La créatrice confiait récemment avoir lu qu’une solution pourrait avoir été trouvée avec une soie végétale issue de plantes marocaines. Elle assure qu’elle creusera le sujet afin de trouver la meilleure alternative et pouvoir supprimer totalement la soie traditionnelle de sa marque.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Il n'y a pas encore de commentaire.

Toute l’actualité de la mode éco-responsable directement dans votre boite mail !