Israël devient le premier pays à interdire le commerce de fourrure

Par Publié sur 0 Commentaire1min. de lecture23 vues

Début juin, Israël a annoncé l’interdiction de la vente de fourrure dans tout le pays. Cette décision prendra effet dans six mois. Les seules exceptions concerneront la vente à des fins de recherche, d’éducation ou de respect des traditions religieuses.

La ministre de la protection de l’environnement Gila Gamliela a transcrit cette interdiction dans une loi. Elle déplore les millions de morts causées par l’industrie de la fourrure. Pour elle, cette prise de position de son pays permettra de mettre en place un marché israélien de la mode plus respectueux de l’environnement. De nombreuses organisations œuvraient depuis des années pour pousser le gouvernement à prendre cette décision.

Les lois concernant la vente de la fourrure font l’objet de débats dans de nombreux pays. Actuellement plusieurs villes des Etats-Unis ainsi que l’état de Californie l’ont interdite. Avec ce pas en avant d’Israël, espérons que d’autres pays suivront!

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Il n'y a pas encore de commentaire.

Toute l’actualité de la mode éco-responsable directement dans votre boite mail !