Farfetch bannit la laine angora de son site

Par Publié sur 0 Commentaire1min. de lecture401 vues

Mastodonte de la vente de vêtements de luxe, la plateforme Farfetch semble apporter de plus en plus de place à la mode responsable. Elle met notamment en avant des collections upcyclées comme récemment celle de Ferragamo. Après avoir interdit la vente de produits en fourrure sur son site, Farfetch fait un pas supplémentaire en annonçant l’interdiction de l’angora.

Cette annonce fait suite à des demandes répétées de la Peta, étayée par une pétition largement relayée. Peta cherche à sensibiliser marques et consommateurs sur la cruauté derrière la fabrication de la laine angora. L’organisation s’appuie sur sa visite récente de fermes spécialisées en Chine, d’où provient près de 90% de la production mondiale. Les lapins y sont enfermés dans des conditions misérables et meurent souvent prématurément. Autrefois symbole de qualité et de luxe, l’angora rejoint la fourrure sur le ban des matières obtenues au prix de cruauté à l’égard des animaux.

Farfetch a donc fini par entendre les arguments de la Peta et aucun article en Angora ne sera plus vendu à partir d’avril 2022. Le site rejoint ainsi les autres marques telles que Gucci, Calvin Klein ou encore Stella McCartney, qui s’allient pour dire non à l’angora.

Retrouvez

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Il n'y a pas encore de commentaire.

Toute l’actualité de la mode éco-responsable directement dans votre boite mail !